L’enfant devant ses cadeaux sous le sapin? Il n’est même pas près d’avoir ma tête en juillet quand commencent à tomber sur mon bureau les services presse des livres de la rentrée littéraire. Une Rentrée qui nécessite au moins un R majuscule et qui démarre sur des chapeaux de roues vers la mi-août et qui continue de s’épanouir pour étaler du haut de sa splendeur ses merveilles sur une période d’un mois à peu près. Elle a d’ailleurs un tel succès que les éditeurs en ont créé une deuxième en janvier il y a quelques années. Je pourrais aborder cette rentrée par plusieurs portes qui m’interpellent dont particulièrement celle de mes éditeurs fétiches mais je vais plutôt me pencher sur le sujet par le biais des marques de fabrique des auteurs. 

  Les grands noms à retenir

A chaque rentrée on retrouve avec plaisir ces auteurs dont on a aimé le style et dont les livres s’installent d’emblée a la tête des meilleures ventes. La star des stars dans la catégorie une rentrée-un nouveau roman est évidemment Amélie Nothomb. « Frappe-toi le cœur » est un bon cru, fable sur l’absence d’amour maternel, parfaitement dosée entre froideur et émotions. Alice Ferney mets en scène une famille, «  les bourgeois » qui a conquis la presse et se classe aisément dans mon classement des romans à retenir pour cet automne. Marc Dugain retient l’attention lorsqu’il établit un parallèle entre l’histoire de sa famille et la saga des Kennedy dans « Ils vont tuer robert Kennedy ». Et enfin je suis une fan de Claudie Gallay et dans « La beauté des jours » je retrouve cette plume sensible, surprenante qui a tant marqué les esprits dans les déferlantes.

  Les premiers romans. 

Quatre-vingt-un premiers romans, et quelques titres qui sortent du lot dont Ma reine où il fait bon de découvrir le monde à travers les yeux d’un enfant rêveur. Les Editions Finitude nous ont révélé la perle rare de la littérature qu’est En attendant Bojangles . « Une histoire des loups » est une découverte dans un tout autre style, noir, thriller psychologique, surprenant, angoissant dans les rapports qu’entretiennent les protagonistes et dont le lecteur arrive difficilement à cerner les motivations et encore moins prévoir les réactions.  

Les auteurs du monde entier 

  Premier sorti du lot, «  Les fantômes du vieux pays », dans la veine de Philip Roth, une histoire singulière des quatre décennies des Etats Unis revues dans le prisme d’une saga familiale, sociétale, politique et historique On passe allègrement dans un va et vient du passé vers le présent de la guerre d’Irak aux émeutes de Chicago , en faisant un détour dans un jeu vidéo grandeur nature, superbe plume de Nathan Hill. « Les huit montagnes » a recueilli de très bonnes critiques avec lesquelles je suis absolument d’accord. Ce roman familial grâce auquel j’ai eu l’impression de quasiment vivre la montagne, d’en imprégner tous les sens a remporté le prix Strega, équivalent du Goncourt en Italie. Underground Railroad, fresque marquante sur l’esclavage a lui aussi a juste titre défrayé les chronique et obtenu le prestigieux prix Pulitzer.

Pour finir j’aimerai évoquer un inclassable Femme à la mobylette, femme étonnante, originale, battante dans un roman poétique et douloureux a la fois. Et comme mon article est loin d’être exhaustif il me parait évident que toute nouvelle suggestion est la bienvenue.

Rentree litterraire 2017

[Fr] Une histoire des loups

Emily Fridlund

$28.91 En Stock
[Fr] En Attendant Bojangles

Olivier Bourdeaut

$20.32 En Stock
[Fr] La beauté des jours

Claudie Gallay

$28.39 En Stock
[Fr] Ma reine

Jean-Baptiste Andréa

$21.94 En Stock
[Fr] Les Bourgeois

Alice Ferney

$28.39 En Stock
[Fr] Frappe-toi le coeur

Amelie Nothomb

$21.81 En Stock
[Fr] Underground Railroad

Colson Whitehead

$29.55 En Stock
[Fr] Les huit montagnes

Paolo Cognetti

$27.75 En Stock
[Fr] Femme à la mobylette

Jean-Luc Seigle

$24.52 En Stock